C’est quoi au juste une « Petite Ville de Demain » ?

Depuis décembre 2020, Plœuc-L’Hermitage est devenu une PVD. Derrière cet acronyme quelque peu abrupt, un nom plus gracieux « Petite Ville de Demain ». Le dernier Conseil municipal a autorisé le Maire à signer un avenant à la convention qui lie la commune, l’Agglomération et l’État. Décryptage. 

Revitaliser le centre-bourg.

Le dispositif, piloté par l’Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT), vise à donner aux élus des communes ayant un rôle de centralité à l’échelle de leur bassin de vie, les moyens de concrétiser leurs projets de revitalisation de centres-bourgs. 26 communes ont ainsi été retenues en Côtes d’Armor. Les communes ont alors accès des financements spécifiques de l’État ou de la Banque des Territoires pour investir.

Économie, social, environnement.

« Le programme, d’une durée de six ans permet aux communes, comme Plœuc-L’Hermitage, d’accélérer la transformation de leur centre-bourg pour répondre aux besoins de la population. Les projets doivent participer au développement économique, social et à la transition énergétique » explique Thibaut Guignard, Maire de Plœuc-L’Hermitage. « A Plœuc-L’Hermitage, nous déclinons toujours les projets dans le bourg de Ploeuc-sur-Lié mais aussi au Paly à l’Hermitage Lorge ». Les projets menés dans le cadre de ce dispositif concernent quatre axes principaux : l’amélioration de l’habitat, le soutien aux commerces et services aux publics, la valorisation du patrimoine, et l’implication des habitants dans les projets menés par le territoire.

Des moyens humains.

Chaque commune intégrée à ce programme dispose de moyens humains, en partie financé par l’État. Justine Marteil, Chargée de Mission à Plœuc-L’Hermitage insiste sur « l’importance de l’implication des partenaires locaux et nationaux : l’Agglomération, la Région, l’Etablissement Public Foncier de Bretagne, la Banque des Territoires, l’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat… » Justine Marteil est assistée de Margot Visdeloup, Volontaire Territoriale en Administration,qui lui vient en soutien pour le déploiement de la stratégie de la commune et notamment le suivi de projets.

De nombreux projets à Plœuc-L’Hermitage. 

Ce dispositif a permis de construire une stratégie adaptée aux caractéristiques de la commune. Cette dernière se compose de projets très divers comme la mise en place de véhicules électriques en autopartage (annoncé pour début février), la création d’un boulodrome en centralité, la requalification de la Gaveline : Rue des Écoles, Rue Sainte-Marguerite, Rue des Frères Radenac, la rénovation de logements et la création d’une cellule commerciale rue de Montifault…

Légende photo : Justine Marteil, chargée de mission et Margot Visdeloup, Volontaire Territoriale en Administration anime avec les élus la démarche Petite Ville de Demain 

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.