Effectifs de la gendarmerie : le Maire saisit le Ministre de l’Intérieur.

Alors que la Gendarmerie de Plœuc-L’Hermitage, bâtiment propriété de la Mairie, bénéficie d’importants travaux de restructuration pour un montant de 930 000€ TTC, le Maire de la commune, Thibaut Guignard a saisi le Ministre de l’Intérieur au sujet des effectifs. 

« Je me réjouis de l’annonce du Président de la République qui souhaite « doubler le nombre de policiers sur le terrain d’ici à 2030 ». Toutefois, avant de doubler les effectifs, il faudrait déjà pourvoir les postes actuels des forces de police et de gendarmerie » commence Thibaut Guignard.

Puis il rappelle que « la brigade de Plœuc-L’Hermitage a un effectif théorique de 6 gendarmes. Toutefois, l’effectif est réduit de moitié. Deux postes ne sont pas pourvus ou pourvus par des gendarmes adjoints volontaires. Un poste est mis à disposition au sein de la cellule départementale de lutte contre les atteintes aux personnes à Saint-Brieuc et donc retiré aux opérations de terrain du quotidien. De plus, la brigade attend un grade d’encadrement depuis … juin 2016 (!) et le départ du Chef de Brigade dont d’adjoint, alors promu, n’a pas été remplacé ».

Une situation que le Maire dénonce car « nos zones rurales connaissent un développement de situations complexes liées à la crise sociale que traverse notre pays, ne sont pas épargnées par la montée des violences, des actes de vandalismes et des petites incivilités qui pourrissent le quotidien de nos concitoyens.  Les interventions et les dossiers sont donc nombreux ».

Et Thibaut Guignard de poser la question du Beauvau de la sécurité qui a annoncé « le doublement de la présence des gendarmes sur la voie publique. Mais comment faire sans gendarme supplémentaire et avec des procédures pénales de plus en plus nombreuses et complexes ? »

Rendant hommage aux gendarmes « Ces femmes et hommes font un travail remarquable, en proximité, grâce à une connaissance du terrain et de la population et avec une approche humaine laissant la place à la pédagogie avant la sanction », Thibaut Guignard interpelle le Ministre « Beaucoup de Maires ruraux se plaignent de la même situation dans la brigade de leur commune. Les annonces pour les villes, c’est bien. Mais il faudrait aussi des actes et des effectifs pour les campagnes ».

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.