Réunion publique de mi-mandat à Plémy

Jeudi soir, les citoyens du canton de Plaintel étaient conviés à la réunion publique organisée à Plémy. Les Conseillers départementaux Delphine Martin et Thibaut Guignard ont pu présenter, à mi-mandat, le bilan de leur action au Conseil départemental et dans le canton de Plaintel. Sylvie Guignard, Vice-présidente en charge de la cohésion sociale, et Romain Boutron, Vice-président en charge des finances, sont également intervenus au cours de cette réunion. Tout au long de leur présentation, les Conseillers départementaux ont souligné que l’investissement et les solidarités constituaient le cœur de leur action dans le canton et dans le Département.

Budgets et finances du Département

Romain Boutron et Delphine Martin

Lors de sa présentation dédiée aux finances publiques du Département, Romain Boutron à présenté un bilan financier à mi-mandat, occasion de rappeler les grands principes qui gouvernent les finances publiques du territoire : maintien de l’investissement, notamment dans les solidarités territoriales, et l’absence d’augmentation d’impôt.

Les ressources humaines de la collectivité

Thibaut Guignard et Delphine Martin

La réforme des ressources humaines est la première réforme initiée par l’exécutif du Conseil départemental. La collectivité, un employeur exigeant et bienveillant.

– Depuis la mise en œuvre de cette réforme, la collectivité compte désormais 3400 agents qui exercent plus de 100 métiers différents.

– Le temps de travail réglementaire effectué par les agents est de 1607 heures/an, soit 35h effectives par semaine.

– S’agissant du déroulement de carrière, l’ancienneté n’est plus le seul critère déterminant de l’avancement. Les compétences et la manière de servir constituent deux nouveaux critères.

– Maintien des Maisons du Département au nom de la proximité avec les usagers du service public.

Une réforme sociale ambitieuse

La réforme que nous portons accorde une place essentielle aux personnes âgées et aux personnes en situation de handicap dans les dispositifs et les budgets de solidarité. Il s’agit également de responsabiliser les acteurs et les bénéficiaires des solidarités.

« Pour qu’une solidarité soit juste, elle doit être exempte de toute dérive. »

A ce titre, le Département mène une politique forte en faveur de l’insertion sociale. C’est pourquoi, le Conseil départemental a crée des partenariats avec Pôle Emploi, et a signé une convention avec les caisses d’allocation familiale prévoyant une cellule de lutte contre la fraude.

Thibaut Guignard, Sylvie Guignard et Delphine Martin

« Oui au Soutien mais non à l’assistanat ».

Les enjeux liés au vieillissement sont majeurs dans les Côtes d’Armor, département au sein duquel vit un nombre de personnes âgées supérieur à la moyenne nationale. Les besoins exprimés sont de plus en plus importants.

La Vice-présidente en charge de la cohésion sociale a ainsi lancé la restructuration du secteur du maintien à domicile dans les Côtes d’Armor hier en difficulté. Pour cela, nous avons encouragé le regroupement des structures par mutualisation, l’obligation de continuité du service et la baisse du coût facturé à l’usager et son homogénéisation au niveau départemental. Ainsi cette restructuration a amélioré la qualité de service.

Le Département a également amélioré les délais d’instruction des dossiers relatifs au versement de l’APA.

Le plan d’investissement pour le logement prévoit le développement de l’habitat adapté à nos aînés, c’est-à-dire à proximité des centres-bourgs, des services et des commerces. Le plan financera également la création de logements à loyer modéré en partenariat avec les bailleurs sociaux.

L’investissement au cœur des projets de territoire

Thibaut Guignard et Delphine Martin

 « Dans cette nouvelle génération de contrat de territoire, la péréquation est plus forte en faveur des territoires les plus modestes. »

Les contrats départementaux de territoire ont permis de financer 645 projets dans les Côtes d’Armor, dont 20 projets dans le canton de Plaintel, au service du développement des territoires. Il s’agit d’un outil simple et très apprécié des maires et présidents de Communauté de Communes.

Les Conseillers départementaux ont également souligné la grande qualité du tissu associatif et l’investissement des bénévoles, notamment dans le canton de Plaintel. En effet, le Conseil départemental soutient 600 associations, et 460 000 euros sont versés aux associations du canton de Plaintel.

Les Conseillers départementaux ont enfin rappelé l’engagement d’Europ’Armor sur le territoire, vitrine de l’Europe dans les Côtes d’Armor.

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.