Lancement de Tartout Go le nouveau service de location de voitures électriques

Projet innovant que celui de Tartout Go ! Depuis cette semaine, la commune de Plœuc-L’Hermitage propose aux habitants un service de location de véhicules électriques. Explications sur ce nouveau service déjà très attendu par la population locale.

Une solution de mobilité en milieu rural

« Il s’agit là d’une nouvelle solution de mobilité en milieu rural » se réjouit Thibaut Guignard, Maire de la commune. « Éviter l’achat d’un 2ème véhicule dans une famille, dépanner les automobilistes dont le véhicule est immobilisé, offrir une solution de déplacement aux camping-caristes stationnant dans la commune, inciter au covoiturage, etc. Les avantages sont nombreux ». Car en tout, trois véhicules sont disponibles à la location : deux à Plœuc-sur-Lié et un à L’Hermitage Lorge. À Plœuc-sur-Lié, la borne de réservation est située dans la rue Sainte-Marguerite, à proximité de La Poste. À L’Hermitage Lorge, la borne est située à proximité de la mairie annexe, au Paly. Vitabella, Rosanna et Cerisa : ce sont les noms des 3 véhicules électriques disponibles en autopartage, des noms de variétés de pommes de terre.

Des réservations en ligne

Pour réserver l’un de ces véhicules, il suffit de s’inscrire sur la plateforme en ligne https://clem.mobi/ puis d’effectuer sa réservation. « Les frais d’inscriptions s’élèvent à 10 euros par an, puis les frais de réservation sont fixés à 1 euro/heure. Il s’agit là d’un tarif très avantageux » explique Thibaut Guignard. Le service est ouvert de 6 heures à minuit, 7 jours sur 7. Les usagers peuvent récupérer les clés du véhicule via les bornes de retrait, à l’aide du code reçu lors de la réservation. Les premières démarches peuvent se faire avec l’aide d’un des agents d’accueil de la mairie ou de la mairie annexe.

Un budget de ??

Les trois voitures, aux couleurs de la commune, sont facilement reconnaissables. Dessus également, les logos des financeurs. « Ce projet a été financé à hauteur de 71 926 euros par l’État, de 15 809 euros par la Région, de 29 902 euros par le Département et 35 673 euros par l’Union Européenne, via le programme Leader » rappelle Thibaut Guignard. Au fait, pourquoi Tartout Go ? « Tartout signifie « ensemble » en gallo. Et Go, « aller » en anglais » conclut le Maire de Plœuc-L’Hermitage.

Photo légende : Le Maire, les élus et les agents municipaux devant Tartout go, le nouveau service d’autopartage

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.