L’autopartage en milieu rural, la commune de Ploeuc-L’Hermitage expérimente en Côtes d’Armor

Une première sur le Département des Côtes d’Armor

En février 2019, la commune de Ploeuc-L’Hermitage candidatait à l’appel à projet « dynamisme des centres-bourgs et bourgs ruraux » lancé par la Région Bretagne, L’Etat, L’Etablissement Public Foncier et la Banque des Territoires. Lors des réunions de travail préparatoires ainsi que les réunions publiques, les élus, les personnes publiques associées et les habitants avaient alors définis le thème de la mobilité comme un enjeu important pour maintenir le dynamisme de la commune.

« Nous avons notamment réfléchi à relier les deux centres-bourgs de notre commune nouvelle, mais également à permettre aux habitants d’être reliés à leur territoire de vie et aux grands centres urbains » indique Thibaut Guignard, Maire. « Plusieurs pistes ont été envisagées pour faciliter la mobilité de habitants, et la solution des voitures électriques en autopartage a émergé. Il s’avère qu’elle a de multiples bénéfices pour les citoyens. Nous nous appuyons sur la réussite de services similaires dans d’autres régions de France, mais notre projet est innovant sur le territoire des côtes d’Armor ».

Un déploiement au premier semestre 2020

Mode de transport écologique, les voitures électriques en autopartage permettront de redonner de la mobilité à des personnes qui n’ont pas de voitures, par exemple pour chercher du travail ou aller à un rendez-vous médical. Ce service permettra également d’éviter, dans certaines familles, l’achat d’un second véhicule souvent utilisé de manière très ponctuelle.

Au courant du premier semestre de l’année 2020, le service sera déployé avec 2 voitures positionnées au centre-bourg de Plœuc-sur-Lié, et une au centre-bourg de L’Hermitage-Lorge. Le prix d’utilisation du service sera établi au début de l’année, et devrait se situer aux alentours de 6 € pour un créneau de 6h.

Pour la mairie de Ploeuc-L’Hermitage, il s’agit d’un investissement de 210 000 €, financés à près de 80% par l’Etat, l’Union Européenne (via le programme FEADER-LEADER), la région Bretagne et qui comprennent notamment l’achat des 3 véhicules, l’installation de bornes de recharge sur les deux sites, le déploiement d’une application pour smartphone, etc.

Un fonctionnement simple

Il s’agira tout d’abord de s’inscrire sur internet en scannant son permis de conduire, sa carte d’identité et ses coordonnées bancaires afin de pouvoir réserver le véhicule. Cette étape sera également possible directement à l’accueil des deux mairies, les utilisateurs pourront ainsi être guidés par les agents de la commune. Sur chaque site, des bornes permettront de récupérer les clés avec un code reçu par SMS et de prendre possession du véhicule.

« C’est un projet innovant et intelligent, qui propose d’accompagner les habitants vers de nouvelles pratiques durables, et qui rappelle, si besoin était, que les territoires ruraux sont également des territoires d’expérimentation et de développement de projets ambitieux » rappelle Thibaut Guignard.

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.