Voie ferrée Saint-Brieuc / Loudéac : une mobilisation le 8 décembre pour son entretien

Fermée à la circulation depuis février 2017, la voie de chemin de fer Saint-Brieuc / Loudéac n’est plus entretenue par SNCF Réseau en l’absence de trafic commercial.

Une première mobilisation à Ploeuc-L’Hermitage

Le Conseil départemental, Saint-Brieuc Armor Agglomération et Loudéac Communauté Centre Bretagne ont initié une étude portant sur le devenir de la ligne et son éventuelle exploitation. Deux hypothèses sont étudiées à ce jour  : le retour des trains touristiques et la réalisation d’une voie verte.

Le dimanche 28 octobre, les élus Thibaut Guignard et Romain Boutron aux côtés de l’Association des Chemins de Fer du Centre-Bretagne, ont organisé un rassemblement d’une centaine de personnes au passage à niveau du Paly, en L’Hermitage-Lorge. Les élus ont notamment évoqué le caractère urgent d’entretenir la voie ferrée, entretien dont le coût et la complexité augmentent à mesure que la nature reprend ses droits.

Les élus costarmoricains se mobilisent

Quelques jours après cette première mobilisation, le vendredi 9 novembre, vingt élus des Côtes-d’Armor ont demandé à la SNCF de bien vouloir procéder à l’entretien à titre conservatoire de la ligne en vue de sauvegarder la possibilité d’une exploitation future de ce patrimoine commun. Une exploitation touristique dans un premier temps, qui n’exige pas le même niveau de maintenance que celui requis par une exploitation commerciale, répondrait à cette demande.

Les élus ont rappelé que, depuis 2006, « la voie de chemin de fer n’accueille plus de transport de voyageurs. Pendant douze ans, elle a été entretenue par la SNCF et a permis le transport de fret à la demande d’entreprises jusqu’en 2012, mais aussi la circulation de trains touristiques, notamment ceux de l’association des Chemins de fer du Centre Bretagne. »

Montrant leur attachement à cette voie ferrée et leur souhait de lui assurer un avenir, les élus engagés pour la sauvegarde de ce patrimoine invitent les costarmoricains samedi 8 décembre pour l’entretien symbolique du premier kilomètre. L’Association des Chemins de Fer du Centre-Bretagne se joindra à ce rassemblement.

Pourquoi cette mobilisation en faveur du territoire pour l’entretien de la voie ferrée en Centre-Bretagne ?

  • La circulation des trains touristiques contribuerait au développement économique du Centre-Bretagne par le soutien à la filière du tourisme local.
  • C’est également un enjeu de mobilité territoriale et de service public pour les Costarmoricains, en conservant le potentiel d’une ligne pour le transport de voyageurs et de marchandises.
  • Le défaut d’entretien de la ligne serait préjudiciable aux intérêts de la collectivité et du territoire qui ont investi hier pour la création et le fonctionnement de cet équipement aujourd’hui délaissé par SNCF Réseau.
  • Le fer participe à l’aménagement du territoire et sera un axe fort de la transition écologique dont on parle tant …

Le rendez-vous est fixé le samedi 8 décembre à 20h00 dans le centre de Ploufragan près du cimetière pour l’entretien symbolique du 1er kilomètre. 

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.