Discours à l’occasion des voeux à la population (2015)

 

Bonjour à toutes celles et à tous ceux que je n’ai pas encore salués personnellement.

Merci à vous d’avoir répondu nombreux à l’invitation du Conseil municipal pour cette première cérémonie des vœux de la mandature.

Premiers vœux à la population en tant que Maire, je dois dire que cela inquiète forcément.

2015 0020

La salle des fêtes affichait complet avec la présence de nombreux élus, dont notre nouveau Sénateur, Michel Vaspart.

 

C’est un exercice traditionnel auquel nous avons plaisir de nous plier car c’est une belle tradition en début d’année que de se retrouver pour échanger nos vœux et tracer les grandes lignes de l’année à venir.

2015 0016

Merci à Marie-Pierre Rault pour le bilan de l’année écoulée et pour ses bons vœux.

Merci également Marie-Pierre pour ton action au quotidien à la Mairie et à l’EHPAD où tu t’investis grandement au service de nos aînés.

Marie-Pierre, tu as fait le bilan des 9 premiers mois de la mandature et – comme vous avez pu le constater- nous avons souhaité que l’année 2014 ne soit pas une année blanche afin de commencer concrètement à travailler et de lancer les grands projets de la mandature.

Bien évidemment, tout ce que nous serons amenés à faire, nous le ferons à partir – et sur les bases – de ce qui a été fait pas nos prédécesseurs. Nous ne partons pas d’une page blanche et je souhaite saluer le travail des équipes précédentes et de mes prédécesseurs, et notamment les plus proches : Daniel Denis, Henri Bozec et Louis Morel.

Le 23 mars dernier, vous avez élu un nouveau Conseil municipal composé de 23 personnes. La séance d’installation s’est tenue le 28 mars. Depuis, nous nous attelons à mettre en œuvre le changement pour notre commune. Ce n’est pas toujours simple car des habitudes sont prises et il ne faut pas sous-estimer la résistance au changement.

Le 28 mars dernier, je m’adressais à vous, dans cette même salle, en disant que nous aurions besoin de tout le monde et que nous devions désormais travailler tous ensemble dans l’intérêt des Plœucoises et des Plœucois.

Depuis, c’est ce que nous avons tenté de faire au quotidien : travailler avec chacun dans l’intérêt de notre commune – en tout cas avec ceux qui avaient envie de travailler avec nous car on ne peut forcer personne !

Et je souhaite à cet instant remercier l’ensemble des Conseillers municipaux pour leur investissement et leur travail dans les commissions et au sein du Conseil municipal. Merci pour l’ambiance particulièrement constructive qui règne au sein de notre équipe.

Cela est rendu possible par l’état d’esprit de chacun : un état d’esprit serein. Soyez-en remerciés.

Je forme le vœu que nous poursuivions dans les cinq ans à venir à échanger et à construire ensemble … ce qui ne nous oblige pas à être d’accord sur tout, tout le temps. Bien heureusement !

Des élus investis donc dans le Conseil municipal mais également dans le Conseil communautaire.

Notre Communauté de communes est une petite Communauté de quatre communes mais comme le dit notre Président, Joseph Le Vée « Une petite Communauté de communes qui a tout d’une grande » :

– Centre Intercommunal d’Action Sociale,

– Zone d’activité d’intérêt départemental,

– Service jeunesse dynamique, …

Sans oublier la nouvelle zone d’activité du Lié, en cours de viabilisation en face du supermarché et qui permettra d’accueillir de nouvelles entreprises sur une surface de 3 hectares.

Il règne au sein de notre communauté de commune, une ambiance sympathique et studieuse permettez-moi de saluer la présence de nombreux Conseillers communautaires et des membres du bureau Anne Henry, Maire du Bodéo, Jean-Pierre Le Goff de l’Hermitage Lorge et Eric Cambrésy de Plaintel.

« Une petite Communauté de communes qui a tout d’une grande » donc et pourtant le gouvernement nous dit : vos être trop petit, il faut vous marier ! Trouver une partenaire et regroupez-vous pour dépasser le seuil des 20 000 habitants.

Les deux Conseils communautaires de Quintin Communauté et Centre Armor Puissance 4 ont donc décidé de relancer leurs discussions sur une éventuelle fusion.

L’étude de faisabilité réalisée par Côtes d’Armor Développement a été présentée aux élus et l’étude financière et fiscale est en cours de réactualisation.

Le Conseil municipal de Plœuc-sur-Lié, réuni le 15 décembre dernier a rappelé – à l’unanimité – son soutien au projet de fusion en cours.

Nous avons tout intérêt à nous rapprocher de Quintin Communauté – représentée ce matin par Françoise Guillou-Corrouge, Vice-présidente – une même sociologie, de mêmes besoins en termes de services à la population et des équipements sportifs et culturels complémentaires.

En début de mandat, nous nous étions engagés à nous réinvestir pleinement l’intercommunalité.

C’est ce que nous avons fait. Ainsi, notre commune est désormais représentée à Centre Armor Puissance 4 par deux Vice-présidents : Anne-Marie Charpentier en charge de l’enfance-jeunesse et moi-même en charge de la culture et des loisirs.

L’intercommunalité c’est également d’autres structures de coopération intercommunales :

 

– Trans’com, service de Transport à la demande Présidé par Françoise Le Fur et au sein duquel siège Marie-Pierre Rault

– L’association Leader, présidée par notre Député Marc Le Fur, qui gère le programme européen Leader et le programme d’amélioration de l’habitat

– L’école de musique intercommunautaire que je préside. Je souhaite d’ailleurs remercier les musiciens présents ce matin, leurs enseignants, Nathalie Le Gall et Didier Théaudin ainsi que le Directeur Didier Hamon.

Ces trois structures : Trans’com, Leader et l’école de musique Centre-Armor couvrent les territoires des Communauté de communes du Pays de Moncontour, de Quintin Communauté et de Centre Armor Puissance 4. Cette réalité démontre, s’il était nécessaire, que nos communes ont des besoins et des intérêts communs.

J’ai d’ailleurs le plaisir de saluer Monsieur le Maire de Moncontour, Didier Coldefy, Monsieur le Maire de Trédaniel, Christophe Robin et de nombreux élus des communes du Pays de Moncontour

L’intercommunalité, c’est également le Syndicat Mixte du Pays de Saint Brieuc, devenu depuis le 1er janvier 2015, Pôle d’Equilibre Territorial et Rural (PETR). Le Pays de St-Brieuc regroupe 7 intercommunalités, 64 communes, 200 000 habitants.

Mes collègues m’ont élu Vice-président en charge des fonds régionaux et des fonds européens dont la gestion est déléguée au Pays.

Concrètement, pour la période 2014 – 2020 – et je parle sous le contrôle de Michel Morin, Vice-président du Conseil régional de Bretagne – pour la période 2014 – 2020, la Région confie au Pays 10 000 000 € de Crédits régionaux.

Les Fonds Européens sont également confiés désormais au Pays :

– FEDER, Fonds Européen de Développement Régional,

– FEAMP, Fonds Européen pour l’aménagement maritime et la Pêche

– et le programme Leader, pour le développement des zones rurales.

Ainsi, nous préparons actuellement, un Contrat Unique de Partenariat entre l’Europe, la Région et le Pays pour les six années qui viennent.

Dans un contexte de disette financière, ces crédits régionaux et européens seront précieux, pour les communes et les associations afin de financer leurs projets.

Vous le voyez, vos élus sont pleinement investis dans leur mission, tenant leur engagement de replacer Plœuc-sur-Lié au centre du jeu intercommunal.

———————————–

 

Alors puisque nous sommes là à l’occasion de la nouvelle année, parlons ensemble de 2015 et des projets communaux.

L’extension et la mise aux normes de la cuisine centrale.

Il s’agit d’un projet dont le montant est évalué à 80 000€. Ces travaux, réclamés depuis plusieurs années par la DSV, auront comme objectif de maintenir le niveau de qualité sanitaire des 700 repas servis quotidiennement et d’améliorer les conditions de travail des agents.

Le plan pluriannuel de travaux à l’église.

Un montant de 80 000€ était inscrit au budget 2014 pour des travaux de rénovation à l’église St-Pierre.

La nouvelle municipalité a décidé de reporter les travaux de peinture initialement prévus considérant que ceux-ci devraient intervenir après la réalisation d’un diagnostic complet et la réalisation d’autres rénovations au préalable comme l’électricité, l’étanchéité au sol du bâtiment, l’éclairage, la sonorisation, etc.

Une aire de jeu pour enfants de 3 à 12 ans dans le centre-bourg.

Un groupe de travail co-piloté par Donatienne Le Rigoleur, Maire-adjointe en charge des travaux et Marina Le Feuvre, Conseillère municipale déléguée réfléchit actuellement à un projet qui sera présenté prochainement en Conseil municipal.

Cet équipement poursuit deux objectifs : proposer un espace de jeux attendu par les enfants, leurs parents et les assistantes maternelles et redonner de la vie à notre centre-bourg. Et il n’y a rien de mieux pour redonner de la vie que le rire des enfants !

Les travaux de sécurisation de la traversée du village de la Grosse Roche.

Suite à la réunion de quartier qui s’est déroulée au mois d’avril, nos différents partenaires, dont le Conseil Général, ont été consultés.

Le projet est désormais arrêté et les travaux vont pouvoir commencer tout début 2015 : cheminement piétonnier, renforcement de la signalisation, réduction de la vitesse etc.

L’étude sur l’aménagement de la rue de la gare

Dossier confié à Cyrille Gouédard, Conseiller municipal délégué. Il s’agit d’un projet global qui va de la Maladrerie à la place Louis Morel et qui comprendra l’enfouissement des réseaux, la sécurisation des piétons, la réduction de la vitesse et l’aménagement paysager sur plus d’1 km.

La création d’un lotissement communal.

Il ne reste désormais plus que trois lots dans le lotissement des Ormes.

Je signerai donc prochainement le compromis de vente pour une parcelle d’un hectare environ – à proximité du bourg – pour réaliser un nouveau lotissement communal.

Nous devons élargir l’offre de terrains et de logements pour attirer de nouvelles familles et permettre aux jeunes plœucois de rester dans leur commune. Cela passe, notamment, par un maintien des prix à un niveau raisonnable. Il est aujourd’hui de 35€ le mètre carré.

Il nous faudra également lancer une révision du PLU afin d’anticiper les évolutions et les projets à venir.

L’acquisition et la rénovation du Bâtiment Stéphant

Le bâtiment Stéphant, situé derrière la Mairie est vide depuis 33 ans.

Nous avons tout mis en œuvre dès les premières semaines de notre mandat pour parvenir un accord avec les propriétaires.

Le Conseil municipal a acté lors de la séance du mois de décembre l’achat du bâtiment afin de créer au rez-de-chaussée des pas-de-porte commerciaux et dans les étages des salles socio-culturelles.

Nous mettrons en place prochainement avec Joseph Girard, Maire-adjoint à la vie associative, un groupe de travail pour définir le projet.Nous devons créer de nouveaux pas-de-porte dans le centre-bourg pour attirer de nouveaux commerces. A ce sujet, nous avons déjà deux bonnes nouvelles pour 2015 :

– L’installation d’un centre de contrôle technique près de Carrefour Market. Vous avez pu voir que le terrassement a commencé.

– L’ouverture d’une laverie automatique dans le local communal qui accueillait précédemment l’imprimerie Fabouest.

Un autre projet attendu depuis plusieurs années débutera au tout début de l’année 2015 : les travaux au Foyer d’Accueil Médicalisé du Coadou. Gérard Le Guilloux, notre Conseiller général qui est également Président du Conseil d’Administration du Coadou confirmera.

Il s’agit de la reconstruction sur le site du Coadou des places d’hébergement actuellement situées rue de la gare dans une annexe appelée « La Calèche » et qui n’est désormais plus aux normes.

La sécurité, et notamment la sécurité routière doit tous nous mobiliser. Je regrette le nombre important d’incivilités de la part des automobilistes et des conducteurs de deux-roues. Je sais pouvoir compter sur la vigilance des gendarmes sous les ordres de l’Adjudant-chef Desplanches. Nous souhaitons également donner les moyens nécessaires à Vincent Le Duault, notre policier municipal pour mener à bien sa mission. Ainsi après lui avoir fourni en 2014 une tenue complète, c’est la moindre des choses, nous inscrirons au budget 2015 l’acquisition d’un véhicule de police.

Voilà pour les projets en cours.

Comme vous pouvez le constater, le mandat commence sur les chapeaux de roues !

Pour autant, nous devons être vigilants en ce qui concerne les finances communales.

Si notre capacité d’investissement est bonne, la baisse annoncée des dotations de l’Etat et les nouvelles dépenses qui nous sont imposées – comme le financement des temps d’activités périscolaires – nous obligent à maîtriser les dépenses.

Nous devons maîtriser les dépenses de fonctionnement mais ne pas geler nos investissements car l’inertie serait particulièrement grave, accroissant le retard pris par notre commune en termes d’investissements.

Je ne suis pas d’une nature pessimiste et je compte sur notre intelligence collective, sur la mobilisation de chacun – au Premier rang desquels Frédéric Houée, Maire-adjoint délégué aux finances.

Je compte bien évidement sur les autres financeurs, le Conseil Régional, mon cher Michel, le Conseil Général, mon cher Gérard.

Ainsi, nous trouverons les montages financiers pertinents pour doter notre commune des équipements dont elle a besoin.

Notre commune est une commune qui bouge. Si 2014 fut une année festive, avec la sixième édition de la Pomme de Terre en Fête, 2015 sera une année sportive puisque Plœuc-sur-Lié accueillera une Coupe de France de VTT.

2015 0028

Carole Hicquel et Pascal Allo, co-présidents de la Belle du Lié ont été remerciés par la municipalité pour l’organisation de la 6ème édition de La Pomme de Terre en Fête.

2015-0031.JPG

Loïc Bresset, Président du VTT du Lié a présenté la coupe de France de VTT qui se déroulera les 8, 9 et 10 mai prochain à Ploeuc-sur-Lié.

Un évènement dans la commune de Julie Bresset, championne Olympique et double championne du monde !

——————————

 

Pour terminer, je voudrais vous livrer mon sentiment après ces 10 premiers mois de mandat.

Je recevais vendredi des scolaires, salle du Conseil municipal, pour leur présenter le fonctionnement de la Mairie. L’un des enfants m’a demandé « Êtes-vous fier d’être Maire ? » et je lui ai répondu, sans hésiter, « oui » !

Je suis fier d’être Maire car je suis fier de cette confiance que vous nous avez témoignée au mois de mars dernier. Je suis fier d’être Maire car c’est un magnifique mandat, au plus près de la population, au plus près du quotidien. C’est d’ailleurs le mandat auquel nos concitoyens sont les plus attachés.

Il y a parfois des moments difficiles face aux difficultés rencontrées par nos concitoyens et je souhaite m’adresser à toutes celles et tous ceux qui ont connu une année 2014 douloureuse, frappés par le deuil, la maladie ou la perte d’emploi. Je souhaite que l’année 2015 leur permette de retrouver joie et sérénité.

C’est un mandat qui procure de grandes joies : je pense aux festivités, aux mariages (j’en ai déjà célébré 15 !), aux noces d’or et même aux noces de Diamant !

 

Et puis j’ai rajouté devant les jeunes, « Je suis fier d’être Maire mais je suis encore plus fier d’être Maire de Plœuc-sur-Lié ». Car nous avons une commune magnifique. Au cœur des Côtes d’Armor. Une commune authentique et moderne, dynamique et solidaire. Une commune avec un formidable potentiel qui ne demandait qu’à être développé !

Le plus déstabilisant pour moi, est le décalage entre le temps administratif et la rapidité du monde d’aujourd’hui.

Le Directeur Général des Services, un Thibaut pouvant en cacher un autre, me dit souvent : Cela va demander du temps Monsieur le Maire !

Sans remettre en cause de quelque manière que ce soit le travail des agents administratifs, les délais de réalisation sont trop longs. J’ai du mal à l’accepter et je sais que nos concitoyens ne l’acceptent pas non plus.

Mais pourquoi des délais aussi longs !

En raison des lourdeurs administratives, de la longueur des procédures, du poids des normes, du nombre de structures qui doivent donner leur avis sur chaque projet.

Trop, c’est trop !

Je me tourne vers notre Sénateur Michel Vaspart : il faut simplifier la vie des collectivités … et d’ailleurs plus généralement, la vie des français !

Je sais que c’est un sujet sur lequel les sénateurs réfléchissent.

Gérard Larcher, Président du Sénat a d’ailleurs souhaité « une opération simplification ». J’espère qu’il sera entendu du gouvernement : donnez-nous de l’air si vous voulez que les collectivités continuent à porter de l’investissement et donc à soutenir le peu de croissance qui nous reste.

En tous cas Monsieur le Sénateur, cher Michel, merci d’être venu de Pleudihen-sur-Rance dont tu es Maire.

Les citoyens imaginent souvent les Sénateurs comme des élus assoupis dans de confortables fauteuils rouges. Aujourd’hui ; vous pouvez constater que nous avons un tout nouveau Sénateur de terrain. Je ne connais pas beaucoup de gens qui feraient 80 km pour venir aux vœux du Maire de Plœuc ! Merci Michel.

———————————–

 

Pour conclure et puisque c’est « le moment ou jamais », je voudrais vous adresser mes vœux pour 2015.

Ce début d’année est tragique. Des fanatiques se sont attaqués aux trois piliers de notre société

– Ils se sont attaqués à la liberté, et particulièrement à la liberté d’expression en assassinant des journalistes et des caricaturistes.

– Ils se sont attaqués à notre « vivre ensemble » en assassinant – au nom d’une certaine conception de la religion des athées, des chrétiens, des juifs, un musulman.

– Ils se sont attaqués aux forces de l’ordre en assassinant des policiers. L’ordre sans lequel aucune vie en société n’est possible.

Nous devons dénoncer ces tueries abjectes et c’est ce que nous avons fait vendredi soir, rassemblés nombreux devant la Mairie. Pour autant, nous devons également éviter toute récupération politique comme certains ont tenté de le faire.

Alors,

Même si nos drapeaux sont en berne au fronton de la République,

Même si nos cœurs sont en berne au fronton de notre Idéal,

Je vous souhaite une belle et heureuse année 2015. Je vous souhaite des rencontres nombreuses et enrichissantes. Car c’est la rencontre de l’autre qui renforce notre tolérance et nos valeurs humaines.

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.