Saint Brieuc Armor Agglomération, Tous les articles.

Agglomération : qualité et proximité du service public

Situé rue de l’Eglise à Plœuc-l’Hermitage, le pôle de proximité de Saint-Brieuc Armor Agglomération renforce ses missions et ses équipes en vue de garantir la qualité d’un service public de proximité.

Depuis le transfert de la compétence eau et assainissement à Saint Brieuc Armor Agglomération, l’antenne locale du service est implantée au pôle de proximité pour les communes de Plœuc-l’Hermitage et de Saint-Carreuc.

Trois techniciens dédiés au territoire, Thierry HAVET, Simon TARDIVEL, Laurent CLAVIER, et un agent administratif, Clotilde MAUGIS qui travaillaient jusqu’à présent dans les deux communes, rejoignent le pôle de proximité. Ils poursuivent ainsi leur mission en matière d’eau et d’assainissement auprès de la population.

Chargée de l’accueil au pôle de proximité, Clotilde MAUGIS oriente les usagers du service public vers les services de l’Agglomération compétente en matière d’eau et d’assainissement, d’habitat, d’emploi, et de mobilité. Clotilde MAUGIS oriente également les usagers vers les services enfance, jeunesse et culture du Syndicat de Lorge. Ce nouvel accueil de proximité qui couvre un large éventail de domaines, redonne vie au bâtiment de l’ancienne Communauté de Communes Centre Armor Puissance 4. 

L’Agglomération propose aussi différentes permanences à la population, notamment pour les demandeurs d’emploi, l’amélioration de l’habitat, l’action sociale (services du Centre Intercommunal d’Action Sociale) ou encore pour les installations d’assainissement non collectif.

Le 17 avril prochain, des ateliers d’initiation à l’informatique pour les demandeurs d’emploi seront organisés (inscription au 02 96 77 33 00). Pour toutes questions : pôle de proximité de Saint-Brieuc Armor Agglomération au 02 96 42 17 70, 11A rue de l’Eglise, 22150 Plœuc-L’Hermitage.

Cérémonie des vœux : « Renforcer nos deux centres. »

Hermilorgeois et Plœucois à la cérémonie des voeux

Plus de 400 personnes étaient présentes dimanche 20 janvier à la cérémonie des vœux à l’invitation de Thibaut Guignard, Maire de Plœuc-L’Hermitage, et de toute l’équipe du Conseil municipal.

Les réussites de l’année 2018

Françoise Le Fur, maire-délégué, a dressé un bilan de l’année 2018 et de ses nombreuses réalisations, comme la réception des travaux de la rue de la Gare, l’extension du cimetière de Plœuc-sur-Lié, ou les travaux dans les stations d’eau potable.

Le volet culturel de l’action municipale a particulièrement été souligné. En effet, le Maire-délégué a mis en avant la richesse et la consistance de la programmation culturelle de la commune, ainsi que la rénovation de la bibliothèque de l’Hermitage Lorge. Elle a également souligné le succès du premier salon du Livre, opportunité d’affirmer l’ambition culturelle de la commune.

2019 : l’aboutissement des projets initiés en 2018

Thibaut Guignard a rappelé quelques-uns des projets initiés et portés par Plœuc-L’Hermitage qui aboutiront en 2019 : le jardin ludique et sensoriel, la maison des associations et des initiatives locales, la requalification du quartier des écoles à Plœuc-sur-Lié, la nouvelle école des Lutins à L’Hermitage-Lorge…

Le Maire a notamment évoqué la Maison des Associations et des Initiatives Locales, située derrière la Mairie, qui accueillera un cabinet de consultation pour les permanences du Conseil départemental et le Centre de Gestion, des bureaux et salles mutualisés pour les associations et une salle d’activités douces telles que le yoga. Cette Maison est vouée à constituer un nouveau poumon d’activité en centre-bourg. Le chantier est terminé et le Maire espère une inauguration officielle en mars. Laurence Allo, Conseillère municipale déléguée, porte ce dossier.

Agglomération : l’optimisme du Maire.

Thibaut Guignard a partagé son optimisme s’agissant de la capacité des 32 communes à construire la nouvelle intercommunalité. La diversité du territoire, littoral, rural et urbain devrait être, à ce titre, envisagée comme un atout.

2019 verra le lancement de l’atelier relais sur la zone du Lié, porté par Saint-Brieuc Armor Agglomération, ainsi que le transfert de la compétence eau assainissement avec une antenne de proximité au pôle de proximité de l’Agglomération, rue de l’Église. Les compétences et le fonctionnement du CIAS (Centre Intercommunal d’Action Sociale) ont également été présentés par le Président Joseph Le Vée.

Conseil municipal des Jeunes : des idées et des actions

Acteur de premier plan dans la vie locale de Plœuc-L’Hermitage, le Conseil Municipal des Jeunes a présenté ses actions et le fruit de ses réflexions lors de cette cérémonie des vœux. En 2019, Le CMJ mettra en œuvre un projet d’ampleur, à savoir l’installation de deux « city-stades », l’un au Paly et l’autre au pont Goury. Les jeunes ont assuré l’animation tout au long de cette cérémonie rythmée et riche en interventions.

La construction d’une école neuve à l’Hermitage répond à l’une des grandes ambitions de 2019, c’est-à-dire redynamiser le Paly, véritable centralité de l’Hermitage Lorge. Linda Déjoué, conseillère municipale déléguée co-construit le projet avec Anne-Marie Charpentier, maire adjointe, l’équipe éducative, les parents d’élèves. En plus de l’école publique neuve de trois classes, un restaurant scolaire mutualisé avec l’école Saint-Joseph sera construit. Le permis a été déposé au début de l’année. L’ouverture du chantier est prévue pour septembre.

Horizon 2025

Thibaut Guignard a annoncé pour 2019 le début d’une réflexion collective visant à renforcer les deux centralités de la commune nouvelle et notamment le centre bourg de Plœuc-sur-Lié : « Nous engageons beaucoup de projets pour densifier et dynamiser le centre bourg : habitat, maison des associations, rénovations de commerces, aménagement de l’espace public… Je souhaite que nous consacrions l’année 2019 à rédiger une véritable stratégie pour le centre-bourg à l’horizon 2025. Dans un esprit de co-construction, la population sera évidemment associée à ce travail de réflexion et de prospective ».

 

Voie ferrée Saint-Brieuc / Loudéac : une mobilisation le 8 décembre pour son entretien

Fermée à la circulation depuis février 2017, la voie de chemin de fer Saint-Brieuc / Loudéac n’est plus entretenue par SNCF Réseau en l’absence de trafic commercial.

Une première mobilisation à Ploeuc-L’Hermitage

Le Conseil départemental, Saint-Brieuc Armor Agglomération et Loudéac Communauté Centre Bretagne ont initié une étude portant sur le devenir de la ligne et son éventuelle exploitation. Deux hypothèses sont étudiées à ce jour  : le retour des trains touristiques et la réalisation d’une voie verte.

Le dimanche 28 octobre, les élus Thibaut Guignard et Romain Boutron aux côtés de l’Association des Chemins de Fer du Centre-Bretagne, ont organisé un rassemblement d’une centaine de personnes au passage à niveau du Paly, en L’Hermitage-Lorge. Les élus ont notamment évoqué le caractère urgent d’entretenir la voie ferrée, entretien dont le coût et la complexité augmentent à mesure que la nature reprend ses droits.

Les élus costarmoricains se mobilisent

Quelques jours après cette première mobilisation, le vendredi 9 novembre, vingt élus des Côtes-d’Armor ont demandé à la SNCF de bien vouloir procéder à l’entretien à titre conservatoire de la ligne en vue de sauvegarder la possibilité d’une exploitation future de ce patrimoine commun. Une exploitation touristique dans un premier temps, qui n’exige pas le même niveau de maintenance que celui requis par une exploitation commerciale, répondrait à cette demande.

Les élus ont rappelé que, depuis 2006, « la voie de chemin de fer n’accueille plus de transport de voyageurs. Pendant douze ans, elle a été entretenue par la SNCF et a permis le transport de fret à la demande d’entreprises jusqu’en 2012, mais aussi la circulation de trains touristiques, notamment ceux de l’association des Chemins de fer du Centre Bretagne. »

Montrant leur attachement à cette voie ferrée et leur souhait de lui assurer un avenir, les élus engagés pour la sauvegarde de ce patrimoine invitent les costarmoricains samedi 8 décembre pour l’entretien symbolique du premier kilomètre. L’Association des Chemins de Fer du Centre-Bretagne se joindra à ce rassemblement.

Pourquoi cette mobilisation en faveur du territoire pour l’entretien de la voie ferrée en Centre-Bretagne ?

  • La circulation des trains touristiques contribuerait au développement économique du Centre-Bretagne par le soutien à la filière du tourisme local.
  • C’est également un enjeu de mobilité territoriale et de service public pour les Costarmoricains, en conservant le potentiel d’une ligne pour le transport de voyageurs et de marchandises.
  • Le défaut d’entretien de la ligne serait préjudiciable aux intérêts de la collectivité et du territoire qui ont investi hier pour la création et le fonctionnement de cet équipement aujourd’hui délaissé par SNCF Réseau.
  • Le fer participe à l’aménagement du territoire et sera un axe fort de la transition écologique dont on parle tant …

Le rendez-vous est fixé le samedi 8 décembre à 20h00 dans le centre de Ploufragan près du cimetière pour l’entretien symbolique du 1er kilomètre.