Saint Brieuc Armor Agglomération, Tous les articles.

Le VTT fait sa promo au Roc d’Azur

Ce week-end se tenait à Fréjus (Var) le Roc d’Azur, évènement sportif incontournable du VTT avec 20 000 participants, 300 exposants et 150 000 visiteurs. Saint-Brieuc Armor Agglomération y tenait un stand animé en partenariat avec la commune de Plœuc-l’Hermitage et Armor Évènement VTT, structure qui regroupe six clubs costarmoricains. « Pour Saint-Brieuc Armor Agglomération, le Roc d’Azur est  l’occasion de faire la promotion de notre destination sports nature lors du plus grand salon de VTT au monde. Les sports nature sont au cœur de notre projet de territoire car ils se pratiquent aussi bien sur la côte que dans les terres. C’est une belle opportunité de développement touristique » a indiqué Michel Petra, Maire de Saint-Donan et Conseiller communautaire moissonné au sport de haut niveau. Le Roc d’Azur fut aussi l’occasion de présenter le prochain Championnat de France qui aura lieu à la Côtes des Halles du 30 juin au 03 juillet 2022. « Plœuc-l’Hermitage est heureuse de vous accueillir à nouveau pour un Championnat de France. La commune, le VTT du Lié et Armor Évènement VTT mettent toute en œuvre pour faire de cette édition un nouveau succès sportif, festif et populaire » a déclaré le Maire, Thibaut Guignard.

Sur la photo : Michel Petra, pour l’agglomération, Thibaut Guignard, Eric Jacote, Vice-président de la Fédération Française de Cyclisme en charge du VTT et Yannick Tirel, Président de Armor Évènement VTT. 

Le Dispositif Petite Ville de Demain est lancé.

Mercredi 28 avril, Thibaut Guignard, Maire de Plœuc-L’Hermitage, accueillait Ronan Kerdraon, Président de Saint-Brieuc Armor Agglomération, Laure Mitnik, conseillère d’agglomération déléguée à l’attractivité des centralités pour une présentation du programme de dynamisation du centre-bourg. Étaient également présents les représentants des services de l’Etat et des communes de Saint-Brieuc et de Quintin, toutes deux également engagées dans l’Opération de Revitalisation des Territoires (ORT) portée par l’agglomération.

Cette visite a été l’occasion de présenter aux élus et techniciens le projet global de centralité porté par la commune depuis 2013. Les principales orientations de ce projet sont :  le développement de l’offre de logements, le renforcement du commerce, l’amélioration de l’espace public, l’appui à la dynamique associative, le renforcement des services publics et le maintien des liens entre les deux centralités des communes déléguées de Plœuc-sur-Lié et de L’Hermitage-Lorge.

« Nous avons pu échanger avec nos partenaires sur l’état d’avancement des projets. Notamment le développement du service d’autopartage prévu pour être déployé en septembre 2021, la construction d’un boulodrome en centralité dont les travaux vont débuter à l’automne, ainsi que le travail sur l’habitat vacant » indiquait Thibaut Guignard.

« C’est une étape importante dans l’interconnaissance entre les trois collectivités engagées dans l’Opération de revitalisation du Territoire et l’agglomération. Les rencontres vont se poursuivre durant le printemps avec les visites des projets de Quintin et Saint-Brieuc. Nous souhaitons ainsi intensifier les liens entre les collectivités partenaires et développer un projet global cohérent en vue du déploiement du programme « Petite Ville de Demain » dont Plœuc-l’Hermitage est lauréate » précise Ronan Kerdraon, Président de l’Agglomération.

Sur la photo : Ronan Kerdraon,  Président de l’Agglomération, Laure Mitnik, élue déléguée, Thibaut Guignard, Maire et les partenaires du dispositif « Petite Ville de Demain ».

Élections municipales

Thierry Gouyette élu maire délégué

Lundi soir, le conseil municipal d’installation a été retransmis sur les réseaux sociaux et sur le site internet de la commune. Anne-Marie Charpentier, doyenne de la nouvelle assemblée, a ouvert la séance. Sans surprise, Thibaut Guignard a été élu maire à l’unanimité. À 39 ans, celui qui est aussi Vice-président de Saint-Brieuc Armor Agglomération et du Conseil Départemental, entame ainsi son deuxième mandat à la tête de la commune nouvelle. C’est toutefois sa 3ème élection en tant que maire après 2014 à Ploeuc-sur-Lié et 2016 pour la commune nouvelle. Thierry Gouyette a été élu maire délégué de L’Hermitage-Lorge. Il aura également en charge les finances et les budgets.

Quatre adjoints au maire

Thibaut Guignard et Thierry Gouyette seront secondés par une équipe resserrée de quatre adjoints, dont trois femmes, au lieu de huit adjoints dans le mandat précédent : Anne-Marie Charpentier, 1ère adjointe (affaires scolaires, périscolaires et ressources humaines) ; Donatienne Le Rigoleur (animations, vie associative, culture et petit patrimoine) ; Pascal Robin (travaux, voirie et bâtiments) et Marie-Claire Thérin (solidarités). Dans son discours, le maire a souligné que « la crise sanitaire a rappelé l’importance de la commune. Les élus municipaux sont élus par nos concitoyens. Ils vivent avec eux. Ils œuvrent pour eux. C’est la force de la proximité ». Avant de poursuivre : « Nous allons continuer à faire de Ploeuc-L’Hermitage une commune accueillante et dynamique. En nous appuyant sur les services publics, les commerces et professions libérales et les nombreuses associations. Notre commune incarne une ruralité moderne, optimiste, ouverte sur son environnement et sur l’Europe. »

Une agglomération à renforcer

Thibaut Guignard a ensuite rendu hommage aux élus de 2014 « pour cette décision historique de marier Ploeuc-sur-Lié et L’Hermitage Lorge. Une commune nouvelle cohérente, qui fonctionne et qui est désormais reconnue ». Un environnement territorial qui compte avec Saint-Brieuc Armor Agglomération. C’est « une belle agglomération : 32 communes, 150 000 habitants, le littoral, la ville, la campagne… Tout pour en faire un territoire de développement économique et social. Pour autant, notre agglomération doit être confortée, des équilibres doivent être trouvés, des orientations doivent être clarifiées, des lignes doivent être tracées…». Thibaut Guignard et Maryse Pinel siègeront au conseil de l’agglomération.

Légende photo : Thibaut Guignard et Thierry Gouyette entourés de leurs adjoints Pascal Robin, Marie-Claire Thérin, Donatienne Le Rigoleur et Anne-Marie Charpentier.

Un atelier modulable, écologique et à loyer modéré

Un atelier-relais est un bâtiment que l’Agglomération loue à un tarif adapté à des entrepreneurs qui lancent ou développent leur activité et s’inscrivent ainsi dans un parcours résidentiel sur le territoire. Celui de l’espace du Lié va ouvrir.

Lors de la pose de la première pierre, en juillet 2019, les élus annonçaient la réalisation de cet atelier-relais sur Ploeuc-L’Hermitage pour début 2020. L’engagement a été tenu puisque le bâtiment de Saint Brieuc Armor Agglomération est prêt à accueillir sa première entreprise : Skiantvat (« Bon sens » en breton).

Un bâtiment écologique exemplaire

« Ce bâtiment est le premier bâtiment artisanal et commercial à être labellisé « E+C-» en France » selon Thibaut Guignard, Maire de Plœuc-l’Hermitage. Il s’agit d’un bâtiment à énergie positive (E+) et à faible empreinte carbone (C-) tout au long de son cycle de vie. Ce label préfigure la réglementation thermique 2020. « Je me réjouie que cette première nationale ait lieu à Saint-Brieuc Armor Agglomération et à Plœuc-l’Hermitage particulièrement. Cela montre que nous innovons aussi dans le monde rural ».

Le bâtiment, dont la réalisation a été confiée à Baie d’Armor Aménagement, porte sur près de 440 m2 et est composé d’une cellule d’environ 200 m2 et de 2 cellules d’environ 100 m2. Chacune des cellules comprend une partie bureau de 25 m2.  La cellule de 200 m2 pourra être scindée en deux et est ré-aménageable.

Un programme de qualité fortement subventionné.

L’enveloppe financière du projet (Maitrise d’œuvre, bureau d’étude thermique, travaux) approche les 531 000 € HT financés à 60 % par l’Etat et le Département via, respectivement,  le Contrat de Ruralité (119 000 €) et le Contrat Territorial (200 000 €).

Une première installation au printemps 2020

Yoann Gouéry et Nathalie Porée, Torréfacteurs, seront les premiers locataires de l’atelier-relais. Un lieu idéal pour leur production d’Orgé, de Sobacha, de graines et autres produits bios et locaux. « Notre orge est maltée à Plœuc-L’Hermitage et, jusqu’à présent, je le torréfie moi-même dans un local qu’on nous prête à Tour’ch, dans le Finistère. » rapporte Yoann Gouéry.

Renseignements : Saint-Brieuc Armor Agglomération au 02 96 77 20 00

Voeux : « l’avenir ce sont les partenariats ».

Dimanche matin, il y avait foule pour les derniers voeux du mandat. Les 450 places assises ont été prises d’assaut et plus de 100 personnes ont du rester debout. Des voeux que le Maire a voulu « collectifs » en donnant la parole aux représentants du Syndicat de Lorge et de l’Agglomération.

2019 : l’aboutissement de nombreux projets.

Comme a l’accoutumé, Françoise Le Fur, a présenté le bilan de l’année 2019. Une année riche en animations : rassemblement régional des cavaliers d’extérieur, Trophée de France des Jeunes VTTistes, Championnat de France de voitures à pédales, Congrès départemental des Sapeurs Pompiers … « 2019 a vu également l’aboutissement de nombreux projets : Maison des Associations, Jardin ludique et sensoriel, citystade au Paly… » a rappelé la Maire délégué.

Des projets pour 2020.

Le Maire Thibaut Guignard a quant a lui fait le point des projets en cours portés par la Mairie : requalification du quartier du Pont-Goury, école des Lutins… Le Maire a également mis en avant l’investissement de partenaires comme Côtes d’Armor Habitat qui débute l’extension de la cuisine municipale, l’Agglomération qui construit l’atelier relais avec trois cellules commerciales sur la Zone du Lié ou la société Ages et Vies qui va construire deux colocations pour séniors.

« Renforcer les partenariats ».

Thibaut Guignard a insisté sur l’importance des partenariats. « L’avenir ce sont les partenariats. Le rôle du Maire est de les renforcer dans l’intérêt de la commune. Cela demande du temps et donc d’être entourés de Maire-adjoints pleinement investis ». Le Maire, visiblement ému pour ces derniers voeux les a remercié individuellement.

Syndicat de Lorge

Joseph Le Vée, Président du Syndicat de Lorge a souhaité que la « dynamique engagée entre les quatre communes se poursuivent. Le syndicat de Lorge est la suite de Centre Armor Puissance 4. Il permet de mutualiser et d’apporter des services de proximité comme les Centres de Loisirs.

Saint-Brieuc Armor Agglomération

Thérèse Jousseaume, Vice-présidente de l’agglomération a insisté sur le travail réalisé « pour construire notre agglomération à 32 avec de belle réussite comme le CIAS, le service habitat, les transports … »

Une coopération européenne pour parler des services publics

Dix partenaires

Leader France, fédération nationale des territoires engagés dans le programme de développement rural européen LEADER, a accueilli à Ploeuc-l’Hermitage une dizaine de partenaires venus de différentes régions de France (Occitanie, Provence Alpes Côtes d’Azur, Auvergne Rhône Alpes, Bretagne, Bourgogne Franche Comté) et d’Europe (dont l’Estonie et la Roumanie) à l’occasion d’un séminaire de travail sur les services publics en milieu rural.

« Égalité pour les citoyens »

Alors que des annonces nationales ont été effectuées vendredi dernier par le Premier Ministre dans le cadre de l’Agenda rural, Thibaut Guignard, Président de Leader France a présenté l’offre de service de la commune : Accueil de la Mairie mutualisé avec Saint-Brieuc Armor Agglomération et le Département, Maison des Services aux Publics au sein du bureau de poste, Maison des Associations et des Initiatives Locales… « La présence des services publics dans nos bourgs ruraux est un enjeu de dynamisme mais aussi d’égalité pour les citoyens. Nous devons travailler sur les nouvelles formes de présence et de mutualisation » précise le Maire. 

Services en milieu rural. 

Dans le cadre du projet ACCESS’R (Accessibilité des services en milieu rural), les participants ont échangé pendant deux jours sur les enjeux de l’accessibilité des services à la population en milieu rural, en France et en Europe. Ils ont également pu découvrir des initiatives exemplaires et innovantes, comme le projet de revitalisation de centre-bourg mené à Ploeuc-L’Hermitage avec le soutien de l’Etat et du Conseil Régional. Les participants ont aussi visité les projets de Tiers-Lieu à Moncontour et de ludothèque à Rostrenen portés par la fédération des Côtes d’Armor de Familles Rurales.

VTT : une ambition partagée

Dimanche, les différents partenaires de la semaine de VTT se sont retrouvés à l’Espace Julie Bresset créer à l’occasion des compétitions sur le site de la Côte des Halles. L’occasion pour le Maire de rappeler l’ambition de la commune pour cette discipline « le site de la Côte des Halles est désormais une référence au niveau national. Il accueillera encore de belles compétitions nationales et, nous l’espérons, internationales grâce au savoir faire de Armor Événement VTT et de nos services techniques ». Un avis partagé par Éric Jacoté, Vice-président de la Fédération Française de Cyclisme pour qui « grâce au site de Plœuc-l’Hermitage, le VTT n’est plus seulement synonyme de montagne. Le site de la Côte des Halles est praticable toute l’année, c’est aussi cela sa force ». Marie-Claire Diouron a rappelé quant à elle« la volonté de Saint-Brieuc Armor Agglomération de développer les sports nature avec notamment le vélo et le VTT en complément de la voile sur le littoral ». L’agglomération qui lance en cette fin d’année les études pour la construction d’un centre permanent d’accueil d’équipes à l’entraînement. La Région Bretagne n’est pas en reste. Georgette Bréard, Vice-présidente a souligné trois points « la vision du Maire Henri Bozec lorsqu’il a acquis le site au début des années 80, l’engagement des clubs et des bénévoles et la volonté de la commune et de ses partenaires de poursuivre le développement du site ». 

Ploeuc-l’Hermitage, Côte des Halles : qu’est-ce qu’un « Stade VTT » ?

La semaine dernière, la Côte des Halles a été labellisé « Stade VTT » par la Fédération Française de Cyclisme (FFC). Une première nationale. Explications. 

20 ans de VTT. 

Le site pensé par l’ancien Maire, Henri Bozec, était destiné au départ aux sports équestres et au parapente. Au début des années 2000, la famille Bresset a créé l’école VTT du Lié. « Depuis, des dizaines de bénévoles se sont succédés pour aménager le site jusqu’à en faire un lieu de référence national » tient a souligner le Maire, Thibaut Guignard.  

De nouveaux équipements. 

Si le site est d’abord un site naturel, de nombreux aménagements ont été réalisés par le club et la Mairie : obstacles pour le trial, pump-track, col des Fougères, circuit « Breizh London » pensé par la championne olympique Julie Bresset. 

Un label pour quoi faire ?

La pratique du VTT a considérablement évolué depuis ses débuts. Le Cross-country se déroule désormais sur des parcours avec de nombreuses difficultés techniques. Les sentiers naturels, utilisés au début, ne répondent plus aux attentes du haut-niveau. « A travers le concept de « Stade VTT », la FFC accompagne l’évolution de la discipline dans une logique de soutien au haut-niveau tout en permettant aux pratiquants réguliers de trouver de nouveaux sites en phase avec leurs attentes » explique Eric Jacoté, Vice-président de la FFC.

Quelles exigences ?

Avant de labeliser un stade VTT, la FFC analyse la pratique fédérale locale (club, école de cyclisme), la présence de moniteurs diplômés, la politique touristique en lien avec le VTT, la gestion et l’animation du site, son entretien, et surtout la réflexion sur la vie du site avec les acteurs concernés (collectivités, club, fédération, établissements, etc…). « Le parcours de cross-country doit répondre à des aménagements spécifiques : sentiers naturels et techniques, différents niveaux de difficultés,… » complète Loic Bresset, Président du VTT du Lié. 

Des projets en perspective. 

La commune de Plœuc-L’Hermitage a d’ores et déjà candidaté pour recevoir une coupe du monde. « L’Agglomération travaille à une stratégie de développement des sports natures et réfléchis à la création d’un centre d’accueil permanent pour les équipes à l’entraînement sur le site de la Côte des Halles » précise Ronan Kerdraon, 1er Vice-président ».  

En attendant, du 11 au 18 août, y seront organisés le Trophée de France des Jeunes Vététistes et la Finale de la Coupe de France, rassemblement inédit de toutes les générations du VTT.

Zone du Lié : une première nationale

Jeudi midi a eu lieu la pose symbolique de la première pierre du nouvel atelier relais de la Zone du Lié par Marie-Claire Diouron, Présidente de Saint-Brieuc Armor Agglomération Ronan Kerdraon son Vice-président à l’économie et le Maire, Thibaut Guignard.

Quatre cellules disponibles.

Cet atelier relais, décidé du temps de Centre-Armor Puissance 4, pourra accueillir jusqu’à quatre artisans ou commerçants, à partir de début 2020. Les cellules sont proposées à la location à un tarif adapté à des entrepreneurs qui lancent leur activité. « L’enjeu de ce projet est de permettre le maintien et la création d’activités économiques sur le sud du territoire de l’agglomération. Il s’inscrit dans le cadre stratégique de développement économique de notre intercommunalité qui recherche un équilibre entre les différents secteurs » a déclaré Marie-Claire Diouron.

Un bâtiment écologiquement exemplaire.

« Si nous tenons les délais, ce bâtiment sera le premier bâtiment artisanal et commercial à être labellisé « E+C-» en France » selon Thibaut Guignard. Il s’agit d’un bâtiment à énergie positive (E+) et à faible empreinte carbone (C-) tout au long de son cycle de vie. Ce label préfigure la réglementation thermique 2020. « Je me réjouie que cette première nationale ait lieu à Saint-Brieuc Armor Agglomération et à Plœuc-l’Hermitage particulièrement. Cela montre que nous innovons aussi dans le monde rural » a commenté le Maire.

60% de subventions. Pour Ronan Kerdraon « la construction d’équipements économiques dans les différents territoires de notre agglomération est une question d’équité territoriale pour créer des emplois et de la richesse ». L’enveloppe financière du projet approche les 531 000 € HT financés à 60 % par l’Etat et le Département via, respectivement, le Contrat de Ruralité (119 000 €) et le Contrat Départemental de Territoire (200 000 €). Saint‐Brieuc Armor Agglomération a bénéficié d’un soutien financier conséquent grâce à l’approche innovante du projet.