L’enjeu de mobilité au cœur du Plan de Déplacement Urbain

Ll’Autorail X2800 de 1958, renommé « Train des Saveurs », était l’attraction phare de la Foire Automnale de l’Hermitage Lorge jusqu’en 2016.

Le Conseil municipal réuni lundi au Paly a pris connaissance du Plan de Déplacement Urbain (PDU) présenté par Benjamin Pascou, Chef de projet Déplacements à Saint-Brieuc Armor Agglomération. Le Plan de Déplacement Urbain élaboré par l’agglomération a fait l’objet d’une large consultation des 32 communes et des habitants en 2016 et 2017.

 

Mobilités et accessibilité

L’objectif du Plan de Déplacement Urbain est de « garantir une mobilité et une accessibilité pour tous et la sécurité de chacun dans ses déplacements » a précisé Benjamin Pascou. Le défi environnemental est également pris en compte afin de limiter les nuisances mais également l’impact sur l’environnement. Le Maire, Thibaut Guignard, a insisté sur la nécessité de poursuivre la déviation sud de Saint-Brieuc, « un enjeu pour le développement du sud de l’Agglomération, pour notre raccrochement à la RN12, et notamment l’accès au pôle de santé de Plérin ». Thibaut Guignard a également insisté sur la nécessité de « développer les transports collectifs en complément du transport scolaire à partir des deux centres-bourgs. Nous ne sommes pas très exigeants, nous ne demandons pas un bus tous les quarts d’heure, mais quatre passages par jour doivent permettre aux habitants de se déplacer pour une demi-journée ou une journée complète ».

 

Ligne Saint-Brieuc – Loudéac

Enfin, un échange a eu lieu sur l’avenir de la voie ferrée entre Saint-Brieuc et Loudéac. Unanimement, les élus ont rappelé « l’intérêt stratégique de cet équipement qui mérite d’être entretenu. Il ne faudrait pas laisser la nature prendre le dessus ou transformer la plate-forme en voie verte et ainsi obérer tout projet de transport de voyageurs ou de marchandises dans le futur. En effet, nous ne connaissons pas encore les évolutions technologiques qui pourraient permettre à terme une remise en fonctionnement de cette ligne » Ce vœux a été ajouté à la délibération. Une étude est actuellement en cours pour sa remise en état et son entretien dans le cadre d’une exploitation touristique, dans un premier temps. L’étude est pilotée par le Conseil départemental et cofinancée par les intercommunalités de Saint-Brieuc et de Loudéac.

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.